Jérôme Dokic (EHESS-IJN) on “Pluralisme esthétique et expériences-limites”

January 2020, Monday 27th, 4:00pm to 6:00pm

Venue: Institut Jean Nicod, Salle de réunion, 29 rue d’Ulm, 75005 Paris (you can enter also from 24 rue Lhomond)

Abstract: L’écoute de la musique peut-elle relever d’une expérience-limite, et si c’est le cas, quelle est la nature de celle-ci ? Nous avons une expérience-limite lorsque nous sommes confrontés à quelque chose qui sort de l’ordinaire au point que certaines de nos facultés psychologiques, dont la perception, l’imagination et la pensée habituelle, se heurtent à leurs limites cognitives, d’une manière dont nous sommes au moins confusément conscients. Dans les expériences-limites radicales, les repères familiers disparaissent et le monde nous apparaît, de manière paradoxale, comme étant à la fois réel et hors de notre portée cognitive. L’écoute de la musique est l’occasion d’expériences esthétiques particulièrement intenses, et certaines d’entre elles impliquent, selon Jérôme Dokic, la conscience de nos propres limites cognitives. L’analyse de la notion d’expérience-limite musicale sera confrontée à d’autres questions apparentées, comme la nature de l’expérience de pic (ou climax) en musique et la question ancienne du dualisme esthétique entre le beau et le sublime.

Advertisement

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s